Poudlard, nous voilà

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Nathanaël Lesqual le 27.07.13 21:05

Nathanaël connaissait assez son meilleur ami pour savoir quand il le vexait réellement et quand il était au fond de lui amusé par les taquinerie du serpentard. L'inverse était vrai aussi et ça n'était pas toujours a son avantage. Il était difficile de mentir à quelqu'un qui connaissait chacune de ses mimiques. L'avantage quand le sujet était Gaël c'était que Elric savait qu'il pourrait se venger plus tard en taquinant Nathanaël qui courserai volontiers son petit monstre de filleul tant il aimait le petit.

- En effet... Je n'ai pas encore trouver comment soulager totalement ça. 

Mais il trouverait un jour, pour le prochain d'Elric peut être car connaissant son ami donner une petite sœur plus tard ne déplairait pas forcement.

-  Cela dit Hortense n'a pas tort... il va bientôt hurler aussi fort que toi après ta sœur ! 

Fit il avec amusement taquinant les deux à la fois. Il ne put s’empêcher de sourire de la remarque de Constance.

- Et même pas tu l'aides ou le soulage marraine indigne ?

Accusa t il faussement outré mais avec un sourire clairement amusé lui montrant a quel point il était peu sérieux dans ces accusations. Il était presque sur que Elric mordrait si on osait essayer de lui prendre Gaël des bras.

- Cela dit j'ai hâte de voir comment tu seras avec des enfants Constance.

Ça risquait de leur donner quelques fou rires.

Nathanaël Lesqual

Messages : 171
Date d'inscription : 13/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Elric Pramafroy le 29.07.13 21:13

* Et voilà quel parrain indigne il avait choisi ! Il n'avait même pas encore inventé la bonne potion pour soulager son filleul. Tsss... Quand Nathan donna raison à Hortense il ne put que lever les yeux au ciel en souriant largement pour la taquinerie sur sa soeur. Il lui glissa d'ailleurs un regard pour la voir courroucée puis tirant la langue à leur ami.

La conversation s'était légèrement détournée sur sa soeur ce qui lui laissait quelques instants pour penser à son fils et se demander ce qu'il pouvait bien être en train de faire. Probablement la sieste vu l'heure qu'il était. Il s'était levé tôt le petit, il espérait qu'il ne ferait pas de difficultés à Phèdre. Avait-il mangé toute son assiette à midi ? Il espérait que oui. *
avatar
Elric Pramafroy

Messages : 86
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Constance Pramafroy le 30.07.13 10:11

* Il était dit qu'elle n'allait pas lire son chapitre très longtemps. Elle n'était pas encore totalement prise et elle entendait parfaitement les taquineries de Nathanaël. Ah ! Il voyait bien qu'il lui hurlait dessus en permanence ! Elric disait que non mais même Nathan le disait ! Et personne ne voulait la croire ou disait qu'elle exagérait ! Elle aurait du enregistrer le Serpentard, elle en aurait eu la preuve après ça. Elle pouvait compter sur lui pour être de son côté en tout cas.

Ou pas. Comment ça marraine indigne ? Il insinuait quoi là ? C'était pas son gosse ! Elle, elle était là pour le gâter de calins et le pourrir de cadeaux, les hurlements c'était le rayon de son père ! Elle n'allait pas le laisser s'en tirer à si bon compte, surtout qu’apparemment il doutait de ses compétences à être mère. Ben voyons. Elle referma son livre en gardant la page avec ses doigts. *

- J'attends que son parrain se bouge les fesses, après tout c'est lui l'expert en potion qui devrait trouver la solution miracle... Cela dit, je te retourne la politesse, je serais curieuse de te voir avec tes propres enfants. Tel que je vous connais les hommes, tu vas tout refiler à ta femme pour qu'elle s'en occupe.

* Ou sa gouvernante. Et toc. Poussant le vice, elle se moqua légèrement de son meilleur ami avec malice. *

- Chériiieee il a 5 doigts à chaque pied, c'est normallllll ?
avatar
Constance Pramafroy

Messages : 118
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Nathanaël Lesqual le 21.09.13 18:44

- Je compte bien l'inventer pour le deuxième ou pour le tiens ma chère ! 


*Avoua Nathanaël un sourire amusé aux lèvres, il y aurait bien un deuxième a chouchouter dans quelques années, que ce soit un d'Elric ou de Constance a défaut du sien car pour être franc il n'était pas bien pressé de se marier. Oh bien sur sa famille lui imposerait un jour mais pour le moment il avait encore beaucoup à gagner a jouer les jolis coeurs et ce statut de Don juan lui plaisait bien. Il ne put que rire de lui même en s'imaginant hurler ce genre de chose à sa femme comme Constance le suggérait.*

- Pour ça il faudrait déjà que je trouve une femme et pour être honnête... je ne suis pas pressé...

* Allez de femme en femme, si parfois il s'ennuyait on ne pouvait pas parler de routine tant chaque jeune femme avait son lot de surprise a lui offrir et lui faire découvrir. S'imaginer marié ? Il avait du mal. Avec des enfants ? Encore pire ! Mais il ne pouvait pas laisser sa meilleure amie s'en tirer à si bon compte.*

- Et puis les nourrices et les femmes ne sont elles pas faites pour ce genre de chose ? C'est incroyable comme généralement vous parvenez a calmer les petits...Ca doit venir de la voix douce... enfin toi Constance je ne sais pas... Vu comme tu as tendance à monter dans les aigus ça doit moins bien marcher... Ne refile tu pas Gaël a Elric ou a Hortense des qu'il pleure dans tes bras ?
avatar
Nathanaël Lesqual

Messages : 171
Date d'inscription : 13/06/2013
Sexe : Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Constance Pramafroy le 29.09.13 11:34

* Elle sentait qu'elle n'allait pas reprendre sa lecture de si tôt vu le tour que prenait la discution, mais ce n'était pas grave. Le duel avec Nathan venait de commencer et elle appréciait ces échanges, même si plus souvent qu'elle n'aimait, elle perdait. *

- Tu es jamais pressé.. * Marmonna-t-elle pour elle même alors que Nath continuait son petit discours.

En même temps, elle pouvait dire la même chose de tous les mecs. Aucun n'était jamais pressé. Elle lui retourna un regard noir et avec hauteur lui répondit. *

- Gael ne pleure jamais dans mes bras.

* Et pour cause, elle le refilait toujours avant qu'il ne se mette à brailler. Elle le voyait quand son visage commençait à se friper et à se plisser, cela voulait dire qu'il allait pleurer, elle s'arrangeait toujours pour le rendre à son père à ce moment là et mettre sur son dos que c'était lui qui le faisait pleurer. Elric n'était pas dupe mais il ne disait rien. Son frère était parfois le meilleur frère qu'on pouvait avoir. Mais il fallait revenir sur Nathan qui pensait l'emporter ainsi. *


- Mais n'as-tu jamais remarqué que les bébés braillent dans les aigus également ? J'entretiens le seul moyen de communication avec eux, c'est pour ça que je suis si doué avec les bébés et que Gael m'adore, plus que toi. Je serai une mère parfaite, comme pour le reste d'ailleurs.

* Elle était parfaite en tout point. Mais il avait raison sur un point, les nourrices étaient faites pour élever les enfants. *
avatar
Constance Pramafroy

Messages : 118
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Nathanaël Lesqual le 12.11.13 18:06

-Pourquoi le serais je ? 

*Répliqua Nathe a propos d'être pressé. Il passa une main dans ses cheveux avant de retourner grattouiller la bestiole étendu de tout son long sur ses jambes. Il continua d'ailleurs.* 

- Me fiancer, passer un an à faire ceinture pour ensuite me retrouver a devoir coucher avec une vierge apeuré et avoir des marmots hurlant chez moi ? Nan... tres peu pour moi, Gaël suffit à combler mes envies de gagatiser avec un enfant.

*Fit Nathanaël avec amusement, son filleul était une chose, avoir un enfant à lui en était une autre et plus longtemps il attendait plus longtemps ça lui irait en verité. Il fit semblait de étouffer quand elle annonça être parfaite et finit par en rire, préférant prendre les choses avec bonne humeur.* 

- Parfaite je ne pense pas mais je dois t accorder que tu parles le même langage qu'eux des fois... Le braillement...
avatar
Nathanaël Lesqual

Messages : 171
Date d'inscription : 13/06/2013
Sexe : Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Constance Pramafroy le 13.11.13 22:56

* Pourquoi le serait-il ? Euhhh Parce qu'il arrivait bientôt à sa majorité ? Et qu'il était temps de se bouger les fesses pour choisir uine bonne épouse ? Sinon toutes les filles de bonne famille allait être prise et il se retrouverait avec un boudin au QI d'un scrout à Pétard ! Et il était hors de question qu'elle se tape une nana pareille en femme de son meilleur ami. Elle se sentirait obligé de faire amie-amie avec à cause de Nathe alors elle avait son mot à dire sur le choix de son épouse ! Elle ne voulait pas d'une niaise !

Elle leva les yeux au ciel au discours de Nathan. Et bah elle n'était pas arrivé avec ça... Adieu le nom Lesqual et la lignée. Elle n'était surtout pas prête d'être à nouveau marraine ! Heureusement que son frère avait fait celui là par accident, parce que sinon il semblait qu'elle aurait attendu bien longtemps avec ces deux là. Elle entendit alors les derniers mots de Nathe et sa bouche s'arrondit d'offuscation.

- Je ne sais pas pourquoi je continue de parler avec toi. Tu es désagréable ! *fit Constance en croisant les bras sur sa poitrine et détournant le regard. Elle braillait elle ? Nan mais il avait les oreilles bouchées quand ses pintades lui minaudaient devant ce n'était pas possible !
avatar
Constance Pramafroy

Messages : 118
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Nathanaël Lesqual le 14.11.13 20:31

* Nathe 1 - Constance 0... Voila comment faire pour faire taire Constance néanmoins il n'aimait guere la vexer où la blesser tenant trop à elle pour cela ou, comme Elric aurait tendance à le dire, ayant du mal à lui passer quoi que ce soit ou à supporter la jeune femme quand elle était décidé à lui faire payé une boutade un peu tranchante. Ravalant le petit sourire amusé qu'il avait il vint doucement glisser un bras autour de Constance et sa tête contre son épaule en lui disant avec douceur.* 

- Parce que tu sais très bien que je t'aime et que je ne pourrais pas vivre sans toi et que ta bonté te pousse à me pardonner mes maladresses de language... Je ne suis qu'un homme après tout et je serais perdu si tu n'étais pas là pour moi.


* En faire trop ? Nan, si elle l'accusait de cela il n'aurait qu'a dire que rien n'était de trop pour elle ! Il resta néanmoins calé comme il était attendant qu'elle se décide à le pardonner avec un regard de cocker perdu dans les bois.*
avatar
Nathanaël Lesqual

Messages : 171
Date d'inscription : 13/06/2013
Sexe : Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Constance Pramafroy le 24.11.13 22:09

* Les bras croisés sur sa poitrine Constance regardait ostensiblement par la fenêtre ne voulant pas croiser le regard de Nathan pour mieux ignorer sa présence dans le wagon. Mais le jeune homme choisit de venir se glisser contre elle et de poser sa tête sur son épaule. Elle fronça le nez de désapprobation mais ne le renvoya pas dans son coin néanmoins.

Elle ne put que rouler des yeux en entendant ses belles paroles et finalement tourna légèrement la tête vers lui dubitative. *

- Tu ne te dis jamais que tu en fais trop des fois ?

* Parce que là ce n'était plus le dos de la louche qu'il employé mais l'écuelle ! Non mais où allait-il chercher tout ça ? Il croyait vraiment que ça marchait sur les nanas ? Comment pouvaient-elles gober ce summum d'absurdité ? Pauvres d'elles. Elles étaient encore plus cruches qu'elle ne l'aurait pensé...

Mais il avait raison sur un point, sans elle il serait perdu. Sans elle Ils seraient tous les deux perdus, parce qu'entre son frère et Nathan, elle ne savait pas qui était le plus débile des deux parfois. Nathan pour sortir ses conneries ou Elric pour y sourire d'amusement. Ils étaient absolument irrécupérables. *
avatar
Constance Pramafroy

Messages : 118
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Nathanaël Lesqual le 25.11.13 17:26

Calé contre l'épaule de constance Nathanaël offrit a Constance de petit yeux un désolé quand elle le regarda pour se faire pardonner de sa boutade un peu violente. Caressant doucement son épaule du bout des doigts pour la réconforter un peu il lui offrit un petit sourire malicieux quand elle lui demanda si il n'en faisait pas un peu trop.

-Pas avec toi Constance... je pense que tu mérites qu'on se mette en quatre pour toi et qu'on t'en offre le plus possible et le plus beau possible.
Fit il avec douceur pour tenter de la convaincre de cela mais le regard pétillant de malice malgré lui. Il aurait voulu avoir ce regard émerveillé qu'il avait a chaque fois avec les filles mais avec Constance il lui était parfois difficile de feindre totalement tant elle le connaissait par cœur. Mais nan il n'en faisait jamais trop, généralement plus il en faisait mieux ça marchait ! Le culot était le secret! Que les filles pensent qu'il en faisait trop était justement son avantage car elles pensaient qu'il mettait le paquet pour les avoir elle et pas une autre et se sentaient flattées.

- Et tu ne peux me nier que j'ai besoin de toi à mes côtés... tu me le dis régulièrement que tu ne sais pas ce que je ferais sans toi ! Je ne fais que te le confirmer que je serais perdu sans ma meilleure amie et j'ai l'audace d’espérer que tu me pardonneras mes erreurs à ton égard et continuera à me guider. 
avatar
Nathanaël Lesqual

Messages : 171
Date d'inscription : 13/06/2013
Sexe : Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Constance Pramafroy le 27.11.13 10:48

*Au fur et à mesure que Nathanael parlait Constance souriait de plus en plus, non pas qu'elle était séduite par ses paroles mais bel et bien qu'elle trouvait qu'il s'enfonçait de plus en plus dans l'absurdité et le"j'en fais beaucoup trop". Quand il parla d'audace elle finit par éclater de rire et répondre. *

- C'est bon, c'est bon t'as gagné... Comment tu peux débiter autant de mièvrerie en si peu de temps ? Ca m'effare ! Et elles tombent vraiment pour ça ? Par Serpentard...

* Soupira-t-elle. Comment une fille saine d'esprit ne pouvait-elle pas voir l'absurdité des paroles et qu'elles sonnaient totalement vides ? Même si elle était sure qu'il en pensait une partie. Mais le ton sur lequel c'était dit, c'était indéniable qu'il se moquait gentiment d'elle. *

- Mas je confirme, sans moi, tu serais perdu et tu ne ferais que des conneries. Tu as de la chance que ma bienveillance naturelle me porte à te sauver les miches à chaque fois.

* Et qu'il s'avise de venir dire quelque chose sur sa bienveillance naturelle tiens, elle l'attendait. *
avatar
Constance Pramafroy

Messages : 118
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Nathanaël Lesqual le 03.12.13 21:39

La preuve de sa théorie reposait dans le fait même qu'elle venait de lui pardonner en dépit des absurdités plus grande les unes que les autres qu'il lui avait sorti. CQFD. Néanmoins il se garda bien de lui mettre sous le nez sinon il aurait a recommencer à nouveau pour se faire pardonner encore. Il posa un baiser tendre sur sa joue pour achever de se faire pardonner en avouant tout simplement. 

- Certaines me croient... d'autres en rigolent juste assez pour que j'en vienne à sérieusement attirer leur attention.

C'était le premier pas pour mettre celle qu'il voulait dans ses bras, enfin toutes sauf une présentement et son regard dériva vers la fenêtre en voyant d'ailleurs l'objet de ses désirs passer en courant. Cela lui fit d'ailleurs perdre le fil de ses pensées un instant. Il reporta son attention sur Constance un instant et reprit sans même être vraiment assuré de ce qu'elle lui avait dit auparavant n'ayant que vaguement écouté.

- Je ne m'en sortirais pas sans toi c'est évident.
avatar
Nathanaël Lesqual

Messages : 171
Date d'inscription : 13/06/2013
Sexe : Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Elric Pramafroy le 18.12.13 22:08

* Elric dissimulait un sourire depuis un petit mouvement devant les simagrées de son meilleur ami. Et à part ça il n'en faisait pas trop... Ce n'était plus en faire trop à ce niveau là, c'était carrément la mastérisation du domaine. Et le pire était que cela marchait ! La preuve, même sa soeur capitulait, certes pas dans les règles de l'art, mais elle lui pardonnait quand même. La technique était infaillible, il n'y avait aucun doute à avoir maintenant.

Néanmoins il ne l'utiliserait pas, il préférait laisser à Nathan ses propres ficelles et utiliser les siennes, jusque là elles ne lui avaient pas trop mal réussi. Bon avec le résultat qu'on connaissait... C'était le mauvais côté de la chose. Le problème avec la ficelle de Nathe et de l'appliquer sur sa soeur, c'était que cela lui montait un bourrichon déjà bien plein de sa personne. Rigolant encore il lacha alors.

- L'encourage pas toi... Déjà que sa tête passe difficilement les portes de Castel...

* Sinon Constance allait encore leur rabattre les oreilles pendant des semaines voire même des années sur la nécessité de sa personne. Certes, elle leur était nécessaire, bien souvent elle les empêchait de faire de trop grosses bêtises. Mais il était préférable pour le tranquillité d'esprit de ne pas le lui laisser savoir. *
avatar
Elric Pramafroy

Messages : 86
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Constance Pramafroy le 18.02.14 19:03

*Serpentard les préserve, Nathan était indécrottable et le pire était qu'il arrivait à ses fins. Après on s'étonnait qu'elle n'ait pas beaucoup d’accointance au sein de l'école, mais quand on voyait pour quelles fadaises les filles tombaient, elle se donnait raison de ne pas sympathiser avec ces niaises. Mais son cas était bien différent face à Nathan. *

- C'est évident. *Confirma-t-elle avec un sourire moqueur qui si leur serpentard d'ami le disait en plaisantant, elle, le pensait très sincèrement. Cela s'était maintes fois prouvé auparavant. N'en déplaise à son très cher frère qui pensait que c'était vérité lui monterait à la tête. Elle attrapa son gilet juste à côté d'elle et lui balança à la figure pour le faire taire. Ca lui apprendrait tient !

Néanmoins des clameurs s'élevaient du couloir, on aurait dit des bruits d'étudiants encourageant une bagarre. Reportant son attention vers la porte de leur wagon, elle demanda aux garçons. *

- Il se passe quoi à votre avis ?
avatar
Constance Pramafroy

Messages : 118
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Nathanaël Lesqual le 19.02.14 16:09

* Nathanaël comme Elric avait froncé les sourcils en entendant les cris dans le couloirs. Baston ! Baston ! Baston ! Si tôt dans l'année c'était étonnant, habituellement les élèves attendaient au moins l'arrivée au chateau. Il n'avait d'ailleurs jamais compris pourquoi considérant qu'en attendant on ne pouvait se faire enlever de point. Ce qui était encore plus étrange cependant c'était que les cris ne semblaient pas cesser. Que diable foutaient les prefets. Il avait un très étrange mauvais préssentiment. D'autant plus qu'il avait vu Hellen partir en courant dans la direction des cris quelques secondes auparavant. Quand il repensait à ça le sentiment se faisait encore plus mauvais. Bon dieu qu'avait encore fait Exan.*

- Je vais voir ce qui se passe dans le couloir...

* Se levant il déposa son chat avec précaution sur Constance et s'avança vers la sortie du compartiment pour l'ouvrir. Les cris lui parurent instantanément plus fort. Assez pour qu'il entende le nom d'Oraval. Il marmona pour lui même.*

- Oraval dans quel merde tu t es encore foutu... 

* Avant de se tourner vers Elric et Constance.* 

- Oraval et Perkson... je vais aller jeter un coup d'oeil * Ou filer un coup de main... C'était bien tentant ça aussi... ça défoulerait bien ça aussi. L'idée passant dans son cerveau et son regard il ne put s'empecher un simili sourire qu'il ravala bien vite en disant à Constance.* - Reste là à te reposer tu as une petite mine et si Gaël a crier toute la nuit tu dois être épuisée.

* Ouai si il pouvait s'éviter qu'elle vienne fourrer son nez dans ce genre d'affaire ça l'arrangeait bien d'ailleurs mais il ne lui laissa pas le temps de répondre avant de disparaitre pour rattraper Hellen et possiblement se joindre a Exan sur ce coup.*
avatar
Nathanaël Lesqual

Messages : 171
Date d'inscription : 13/06/2013
Sexe : Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Elric Pramafroy le 06.03.14 20:36

*Elric esquiva et rattrapa en même temps le gilet de sa soeur en rigolant. Il se foutait ouvertement de sa tête et n'avait aucun scrupule à le faire sachant qu'elle ne lui en voudrait pas. Son rire se fana quand il entendit des clameurs monter du couloir et comme les deux autres personnes dans le compartiment, tourna sa tête vers la porte pour mieux entendre.

- On dirait une bagarre. *Remarqua-t-il alors en fronçant les sourcils pour mieux se concentrer et distinguer les sons, mais avec tout le bruit autour c'était peine perdu.

Nathan se leva et refila sa bestiole à sa soeur.  Lorsque la porte fut ouverte toute la clameur sembla entrer de plein fouet dans le compartiment. Ah bah oui c'était bien une bagarre, visiblement entre cet Oraval et Perkson. Les poufsouffles ne savaient vraiment pas se tenir songea-t-il, surtout qu'au vu du temps que cela prenait et des encouragements ils devaient y aller à l'ancienne : sans magie. Il se leva à la suite de Nathan pourtant quand ce dernier annonça aller voir. *

- Je viens avec toi. Constance reste ici, surveille nos affaires. * Et s'entendant, il ajouta pour que cela sonne moins comme un ordre.  * Des fois que cela ne soit qu'une diversion...

*Une diversion pour quoi, il s'en fichait, tout ce qui l’intéressait était de garder sa soeur loin des ennuis. Il s'élança à la suite de son meilleur ami. Là où il y avait de l'action, il y avait forcément de la rigolade ! *
avatar
Elric Pramafroy

Messages : 86
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Alexandre Oraval le 10.03.14 22:33

*Deux compartiments plus loin, Exan tenait ce crâneur de Perkson coincé entre son bras et son flanc alors qu'il s'exclamait. *

- Retire ce que tu as dis !

- Non.

* La voix étouffée du Serdaigle parvint cependant nettement alors qu'il enfonçait son coude dans les côtes de Exan qui de douleur relacha son étreinte. Le bleu et bronze se libéra du joug de son oppresseur et revint à la charge pour lui coller son poing dans l'estomac.
Exan ne comptait pas s'en laisser compter et lacha une droite dans la mâchoire de son opposant. *

- Je te jure que je vais te faire regretter ce que tu as dis sur ma soeur !

* Un cercle s'était formé tout autour d'eux, les encourageant à se battre, mais trois 7emes années semblèrent venir prêter main forte à Perkson et attrapèrent Exan. Il eut beau se démener comme un beau diable et assener quelques coups qui firent mouche, à 4 contre un, il n'allait pas faire le poids. Et le nouveau coup de poing dans le ventre que Perkson lui assena le lui fit comprendre. Mais une chance pour lui, il sentit quelque chose le pousser en avant et le maintient d'un partisan de Perkson se relacher. Il se dégagea aussitôt pour se jeter sur le Serdaigne avec qui il se battait, du coin de l'oeil voyant sa soeur sur le dos d'un des 7eme années. *

- Dégage de la Hellen ! *Il n'avait certainement pas besoin qu'elle vienne se mettre au milieu de tout ça ! *
avatar
Alexandre Oraval

Messages : 163
Date d'inscription : 13/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Constance Pramafroy le 11.03.14 23:04

- Qu... Quoi ?! * bafouilla-t-elle en se retrouvant avec le chat de son meilleur ami dans les mains. Pour une fois que Chenapan dormait et restait sage dans son sac de voyage ! Il fallait qu'il lui refile sa bestiole à son tour. Genre comme si elle allait restait en arrière ! Nathan allait encore se mettre dans les ennuis et partout où Nathan allait vers les ennuis son idiot de frère suivait !

Tiens qu'est-ce qu'elle disait... Et son abruti de frère semblait penser également qu'elle allait rester sagement assise dans le compartiment au vu de la réflexion qu'il fit.

- Ehh mais non ! * Elle le regarda s'élancer à la suite de leur meilleur ami, se retrouvant toute seule dans le compartiment, à garder toutes leurs affaires et marmonnant surtout pour elle-même vu que plus personne n'était là pour l'écouter. * Je ne suis pas d'accord !

* Mais on ne lui avait pas tellement demandé son avis. Elle détestait quand ils faisaient ça ! La garder à l'écart de tout. Ennuis comme amusement d'ailleurs. Certes, une bagarre n'était pas ce qui l’intéressait le plus, à vrai dire elle trouvait cela carrément puéril. Mais c'était pour le principe ! Ces deux là méritaient une petite leçon. Celle où ils apprendraient qu'elle avait une volonté propre et qu'elle ne se plierait pas à leur bon vouloir ainsi encore longtemps.

Elle retourna se rassoir sur sa banquette en réfléchissant sur la question. *

[hj : Vous pouvez sauter mon tour plusieurs fois le temps de la bagarre. [/hj]
avatar
Constance Pramafroy

Messages : 118
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Hellen Oraval le 20.03.14 14:19

Dans son compartiment, Hellen avait entendu des clameurs s'élever du couloir et lorsqu'elle avait ouvert la porte pour savoir de quoi il retournait elle avait entendu. *

- Oraval et Parkson sont en train de se battre !! Oraval et Parkson.... * La phrase s'était alors perdu dans le wagon et Hellen s'était retourné vers Savannah avec une grimace pour menacer son frère. C'était cette même menace qu'elle répétait en remontant le wagon alignant les compartiments.*

- Je vais le tuer , je vais le tuer, je vais le tuer...

* Ou plutôt elle le laisserait dans sa merde et se faire mettre une dérouillée puis l'achèverait ensuite ! Le problème de ce plan était que Exan savait se battre. Il faisait de la boxe depuis des années, ses parents ayant pensé que cela ferait un bon défouloir pour canaliser son énergie et il s'y était plu. Du coup, souvent il entrainait ses soeurs et frère dans ce domaine pour leur permettre de ne pas se mettre ridicule dans une bagarre. Hellen avait bien retenu les leçons.

Elle arriva alors dans le wagon où la bagarre avait lieu et flanquée de Savannah regarda les deux garçons se balancer des coups de points. Cela sentait le machisme à plein nez. Elle capta quelques propos échangés par les deux garçons et leva les yeux au ciel.

- Je te jure que je vais te faire regretter ce que tu as dis sur ma soeur !
- Cela m'aurait étonné... *Maugréa-t-elle. Combien elle pariait qu'elle était LA soeur ?

Elle était sortie avec Perkson en fin d'année dernière. Ils s'étaient bécotés quelques jours puis elle l'avait laissé tombé.
Mais môssieur le grand Oraval avait bien sur sauté sur l'occasion pour défendre l'honneur bafoué de sa gente soeur. Pfffff. Il méritait bien de se faire battre par Perkson tiens !

Elle changea cependant d'avis lorsqu'elle aperçut 3 des amis du Serdaigle venir se mêler de l'affaire. Ohhhh non ! Ca ce n'était pas honnête ! Elle songea un instant à leur lancer des sorts mais finalement tendit sa baguette à Savannah en disant très calmement.*

- Tu veux bien me tenir ça ? *Et une fois ses mains libres, elle fit un pas en arrière pour prendre de l'élan et s'élança pour sauter sur le dos du premier 7eme année qui passait à sa portée et qui maintenait son frère pendant que Perkson le frappait. L'impact lui fit relâcher sa prise sur son frère et il profita de cet instant pour se dégager à sa grande satisfaction. Elle eut un petit sourire satisfait alors qu'elle tirait les cheveux du Serdaigle et essayait de lui mettre un coup de coude sur l'épaule ou de genou dans les côtes. Elle entendit son frère lui lancer. *

- Dégage de la Hellen ! *S'il croyait qu'elle allait l'écouter. Néanmoins elle n'eut pas le temps de répondre que le garçon qu'elle avait assailli, réussi à l'attraper de sur son dos et à la lancer à terre un peu plus loin. Elle ettouffa un grognement à l'impact avec le sol et malgré elle roula jusqu'au pied d'un garçon. Aouch. Elle allait avoir un bleu aux fesses demain. Elle sentit deux mains l'attraper pour la remettre sur pied. *
avatar
Hellen Oraval

Messages : 232
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Savannah Rosebury le 26.05.15 12:01

- Oraval et Parkson sont en train de se battre !! Oraval et Parkson....

*Hellen avait bondit dans le couloir et Savannah s'était élancée à sa suite, à la fois curieuse et intriguée. Au bout du wagon, on apercevait déjà Exan qui échangeait des coups avec le dénommé Parkson, entouré d'une majorité de serdaigle venus en renfort. Puis tout s'était passé très vite. Vanna avait presque attrapé au vol la baguette que son amie lui tendait avant de la regarder sauter sur le dos d'un assaillant. Malheureusement à quatre contre deux pour les jumeaux, le combat n'était pas égal et Hellen se retrouva projetée par terre. La gryffondor s'empressa de l'aider à se relever :*

- Tout va bien ? S'enquit-elle vaguement inquiète. Tu as fait un sacré vol. Et Exan n'est pas sorti d'affaire !

*Du menton, elle indiqua des élèves venus grossir le rang des curieux. Parmi eux, une majorité de serdaigle qui jouait des coudes pour s'approcher de la bagarre. Savannah tendit la baguette d'Hellen :*

- Tiens, tu es meilleure que moi en sortilèges ! Enonça-t-elle rapidement, dans une invitation tacite.

De son côté elle regardait autour d'elle, à la recherche d'une idée pour calmer le jeu.
avatar
Savannah Rosebury

Messages : 196
Date d'inscription : 18/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Elric Pramafroy le 31.05.15 13:33

*3 contre 1, il aurait presque pensé que cela n'était pas très équitable pour le Poufsouffle mais il n'était pas un gryffondor pour penser qu'il fallait être équitable dans un combat ou une bagarre. Une seule chose comptait : l'emporter et pour cela on mettait tous les moyens de son côté. Les gryffondors qui attaquait Oraval semblait avoir appris une leçon avec le temps. Il y avait peut-être de l'espoir pour cette maison de dégénéré.

Bonnnnn d'accord, il exagérait, ils n'étaient pas tous à jeter dans cette maison, mais fallait bien entretenir la sacro-sainte rivalité entre maison et le stéréotype du Serpentard détestant les Gryffondors. Où serait le fun sinon ? Son regard se tourna vers Nath pour savoir ce qu'il comptait faire et lui demanda avec un petit sourire.

- Qui se lance en premier ? * Non parce que nul doute que son meilleur pote allait vouloir se lancer dans la bagarre. Il le vit ranger sa baguette et avec un sourire se jeter dans la melée. Elric soupira et rangea la sienne avant de se lancer également.

Ils tombèrent sur les assaillants du jeune homme sans crier gare et ce qui aurait du être une bagarre facile pour les gryffondor se transforma en une âpre lutte jusqu'à ce que le murmure qu'un professeur arrivait se répande. *
avatar
Elric Pramafroy

Messages : 86
Date d'inscription : 15/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Nathanaël Lesqual le 04.06.15 11:21

* Nathanaël pris un instant pour analyser la situation en arrivant sur place. Il était peut être tête brûlé mais pas un Gryffondor pour autant. 3 contre 1... et on disait que les Serpentards étaient perfides... mais il devaient leur reconnaître une certaine intelligence. Exan les auraient rétamés dans un combat faire and square mais à ce niveau là ça n'était même plus drôle. Aucun challenge. Voir une personne se faire massacrer pendant qu'elle était attaché avait tendance à rendre Nathanaël malade. Il y était bien trop passé lui même. Voir une femme touchée le révoltait. Hellen par terre il était bien décidé et se lancer dedans. Un petit sourire arrogant aux lèvres, il rangea sa baguette a sa ceinture comme à son habitude avant de rouler ses manches jusqu'au coude. *

- Allons équilibrer les choses... 

* La prochaine chose que chacun pu voir fut le point de Nathanaël Lesqual abattre sur la pommette de celui qui avait jeté la jeune Serdaigle a terre plus tôt. Merlin qu'il n'avait jamais autant apprécié une bonne bagarre à l'ancienne. Il ne cessait de la répéter à Elric, la seule façon de bien voir les choses était par le point de vue interne. Ce point de vue interne là était extrêmement défoulant si bien qu'en dépits des coups donné et reçu il n'entendit pas vraiment le murmure autour d'eux continuant à frapper son adversaire, extériorisant une rage longuement refoulé. Dommage pour sa réputation déjà amoindrie par le scandale de l'arrestation de son père.*
avatar
Nathanaël Lesqual

Messages : 171
Date d'inscription : 13/06/2013
Sexe : Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Alexandre Oraval le 16.06.15 22:52

* C'était quoi leur délire à tous là ? Il avait dit à sa soeur de dégager ! Bon comme d'habitude elle n'écoutait rien. Mais elle avait pas d'autres potes pour la retenir ? D'habitude Vanah faisait un meilleur job que ça !

Un vicieux coup de poing le força à se plier en deux et perdre ses pensées et c'est à peu près à ce moment qu'il vit Lesqual et son meilleur pote Pramafroy se jeter dans la bataille. Il ne fut qu'à moitié étonné de les voir se ranger à ses côtés. Quand ils pouvaient en mettre sur la tête de gryffondor, ils ne se gênaient pas et il leur offrait une excuse en or.

Les forces rééquilibrées, il put reprendre un certain avantage et avec un sourire carnassier commença à rendre les coups qu'il avait prit. Il éclata une lèvres, amocha une pommette, manqua de casser un nez, dommage.

Un murmure enfla dans son dos et il crut que sa soeur allait de nouveau se mêler de l'affaire quand une voix grave retentit dans le wagon et les fit tous sursauter et s'arrêter, suspendant leur geste en mouvement. Lui le premier avait son poing suspendu dans l'air prêt à fendre l'espace vide pour aller s'écraser sur une mâchoire. Rahhh il y était presque ! Mais la voix du professeur Janbencoin ne laissait que peu de place à la négociation sur le "assez" qui avait retentit bien sonorement.

Le professeur par ailleurs s'avançait, le regard sévère balayant l'assemblée.

- Oraval, Parkson, Lancaster, Eylem, Lesqual, Pramafroy, Rosebury et... Oraval encore. Si je n'ai pas prononcé votre nom je vous conseille de déguerpir avant que j'ai fini de cligner des yeux !

* Son regard se posa sur les jeunes gens qu'il avait retenu et surtout sur la fratrie Oraval à qui il demanda lorsque le wagon fut plus calme. *

- Pourquoi quand je vois l'un je vois forcément l'autre jamais bien loin ? Idem pour vous deux. *Demanda-t-il à Lesqual et Pramafroy. *
avatar
Alexandre Oraval

Messages : 163
Date d'inscription : 13/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Savannah Rosebury le 27.06.15 17:19

*Lesqual et Pramafoy masculin s'était jeté dans la bataille du côté d'Exan et avait pu envoyer quelques coups bien placés avant que l'arrivée d'un professeur ne mette fin au massacre annoncé et disperse la foule des curieux. Tout s'était passé très vite. Le professeur reprit d'un ton glacé qui n'annonçait rien de bon :*

- Parkson, Lancaster, Eylem, Lesqual, Pramafroy, Rosebury et les Oraval, dans mon wagon. I.m.m.é.d.i.a.t.e.m.e.n.t.

*Vanna, ulcérée, tenta une approche sans aucune subtilité :*

- Monsieur, je n'ai rien à voir avec ....

*Elle fut coupée par un cinglant regard. Bouillonnante, elle fut contrainte de se taire. Elle ne voulait pas être associée à l'incident qui venait de se passer, mais elle ne voulait pas non plus se désolidariser d'Hellen et Exan. Ce qui la frustrait le plus était d'être jugé à la même enseigne que les serpentard.

Les 8 élèves suivirent le professeur à l'avant du train, sous le regard de quelques élèves curieux. Quelque soit le sort qui les attendait, il y'a fort à parier que les 4 maisons allaient déjà se retrouver créditrices de points.*
avatar
Savannah Rosebury

Messages : 196
Date d'inscription : 18/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Violett Curtiss le 27.06.15 17:38

{Apparté ON}

*Lorsque la bagarre s'était déclenchée à quelques wagons du sien, Violett avait bondit, suivit de Peter Pratt. La rumeur avait amené le nom d'Exan à ses oreilles et elle était prête à en découdre pour l'aider. Dégainant déjà sa baguette, elle avait courut, bousculant la foule toujours plus dense. Dans la mêlée, elle avait pu distinguer que son camarade n'était pas seul. Des serpentard et sa sœur était déjà là. Visant le dos d'un assaillant avec sa baguette, elle préparait mentalement le sort de jambencoton, quand un professeur fendit la foule à son tour. Elle rangea discrètement sa baguette et se colla à la fenêtre pour le laisser passer.*

*Nom d'un gobelin, trop tard !*

*Suivant le mouvement de foule, elle avait regagné son wagon, devisant avec Pratt et quelques camarades du sort qui attendait les perturbateurs. Elle les entendit justement se rapprocher, dans le couleur. Mue par une subite inspiration, elle s'arma à nouveau de sa baguette, se plaqua à la porte du wagon en essayant de se faire discrète, jusqu'à avoir la silhouette du professeur dans son champs de vision.

La main crispée sur sa baguette, elle se concentra intensément sur le sortilège de confusion puis attendit.

Les sortilèges informulés étaient nouveaux pour elle et elle ne les maîtrisait pas encore très bien...*

{Apparté OFF}
avatar
Violett Curtiss

Messages : 49
Date d'inscription : 08/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Hellen Oraval le 15.07.15 8:54

* Hellen avait remercié Vana pour son aide en la relevant et récupérait sa baguette, elle envisageait déjà de la redonner à la jeune fille pour se relancer dans la bataille. Mais elle se fit doubler de vitesse par deux Serpentard. ET bah il était tant qu'ils arrivent eux, ils avaient pris leur temps. Cela ne l'étonnait pas. Elle apprécia cependant que celui qui l'avait jeté à terre se retrouve avec un bon poing dans la figure.

Imitant Savanah elle levait sa baguette pour faire cesser cette bagarre qui n'avait déjà que trop duré lorsquune voix puissante la surpris. - Oraval, Parkson, Lancaster, Eylem, Lesqual, Pramafroy, Rosebury et... Oraval encore. Si je n'ai pas prononcé votre nom je vous conseille de déguerpir avant que j'ai fini de cligner des yeux ! Hellen grimaça, exactement ce qu'elle avait redouté.

* Pas de chance pour eux ils n'avaient pas pris le plus commode des profs... Celui de défense contre les forces du mal. Généralement il aimait bien son coté Serdaigle, il aimait beaucoup moins son coté "smart ass" avec toujours le commentaire ironique à la bouche. Quand à son frère, pas mauvais élève non plus c'était son "je m'en foutisme" qui lui portait sur les nerfs. Autant dire qu'ils n'étaient pas ses élèves favoris. Ils allaient en prendre pour leur grade surtout si elle ne savait pas fermer sa grande bouche. Mais en meme temps, comment pouvait-elle résister à ça ? - Pourquoi quand je vois l'un je vois forcément l'autre jamais bien loin ? Idem pour vous deux.
- Solidarité familiale m'sieur !

* Le regard noir qu'elle se prit lui fit pincer les lèvres pour fermer sa grande bouche. Il n'était vraiment pas d'humeur. Elle tacha de se le tenir pour deux mais cela n'allait pas etre facile surtout alors qu'il se lançait dans son petit monologue, d'un ton furieux. *

- Ou vous etes-vous cru bon sang ??!! Dans une vulgaire basse-cour ?! Vous etes des 6eme année bon dieu ! Vous devriez savoir vous tenir maintenant et montrer l'exemple ! Non au lieu de ça dès le train commence le pugilat  !! Mais qu'est-ce qui vous a pris bon sang ?
* Ce fut à cet instant qu'éclata le brouhaha et qu'ils se mirent à parler en meme temps.

- Ils se sont mis à 3 contre mon frère !
- Ils ont insulté ma soeur !
- Il s'est jeté sur moi !
avatar
Hellen Oraval

Messages : 232
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poudlard, nous voilà

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum