C'est toujours la faute des escaliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est toujours la faute des escaliers

Message  Invité le 03.07.13 21:44

Volodia tournait en rond.
Les escaliers s’acharnaient sur lui, il en était sûr. Sinon, comment expliquer qu’il venait de passer devant cette gargouille pour la troisième fois au moins ?
Bon, d’accord, il avait aussi un petit problème d’orientation. Certes. Se repérer avait toujours été un exercice délicat pour lui qui, du genre à marcher le nez en l’air sans regarder où il allait, était capable de se perdre dans n’importe quel patelin. Oui oui, il suffisait de deux rues dans un village pour l’égarer.
Bref.
Mais là vraiment, les escaliers ne l’aidaient pas.
A ce rythme-là, Volodia allait devoir renoncer à arriver à l’heure en cours de Sortilèges.
Il avait bien essayé de demander son chemin, mais le gamin qu’il avait questionné était encore plus paumé que lui - et un peu effrayé, en prime. Ok, ce n’était pas une bonne idée de prendre un première année pour guide.
Bon, deuxième essai. Repérant dans le couloir quelqu’un qui lui paraissait assez âgé pour bien connaître le château, il l’aborda carrément :
Hé, … Salut. Dis, je sens en toi une folle envie de me montrer le chemin de la salle de Sortilèges. N’est-ce pas ?,,
Pressentant que formulé comme ça, c’était peut-être un chouïa abrupt, il accompagna sa demande d’un sourire adorable. En général, cet air angélique aidait les gens à se retenir de lui foutre les baffes que Volodia méritait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Hellen Oraval le 04.07.13 13:10

* Hellen s'était levée ce matin là un peu la bourre et était descendu déjeuner en compagnie de son frère seulement elle avait oublié un manuel pour son premier cours et elle avait du retourner à la tour des Serdaigles pour le récupérer.  En redescendant pour aller à son premier cours, elle aperçut de dos un garçon qui semblait égaré. Il était grand pour un 1ere année...

Quand il se retourna et l'aperçut elle vit la couleur de ses habits et ne put retenir une grimace, c'était au moins un 5eme année ! Probablement 6eme. Il arrivait encore à être perdu à cet âge là ? Enfin, elle n'allait pas le laisser errer dans les couloirs, même si quelques points de moins pour Serpentard ne lui déplairait pas, cela donnerait un avantage à Serdaigle.

Enfin c'était sans compter sur sa susceptibilité qui fut chatouillée quand le jeune homme se mit à parler. Pardooon ? Une envie folle de lui montrer ? Il se touchait lui... Elle allait lui montrer pour sur ! Elle adressa à Volodia un grand sourire et répondit. *

- Difficile de s'y retrouver hein ? Je peux te montrer un bout du chemin mais je ne pourrais pas aller avec toi jusqu'au bout, mais tu verras c'est très simple à trouver à partir de là où je te laisserai. C'est par là.

* Elle prit le couloir de droite, s'attendant à ce qu'il la suive s'il voulait retrouver son chemin. Elle le reconnaissait à présent ! C'était le serpentard avec le prénom de fille ! Fin, avec le prénom russe mais qui sonnait comme un prénom féminin. Ils avaient été ensembles pour les cours de métamorphoses. Fin Serdaigle et Serpentard avaient cours commun durant leur année de Buse. Bon bah restait plus qu'à espérer que ce Serpentard là ait le sens de l'humour... *




HJ : Merci pour l'idée Constance. Wink
avatar
Hellen Oraval

Messages : 226
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Invité le 04.07.13 14:16

Apparemment, Volodia était plutôt bien tombé ! La fille qu'il avait abordée avait l'air sympathique. Et serviable, avec ça ! Finalement, il avait bon espoir d'arriver - enfin - à bon port.
Formidable !,, s'exclama Volodia quand elle lui proposa de lui montrer le chemin.
Il lui emboîta le pas, l'allure excessivement enthousiaste pour quelqu'un qui allait juste en cours - mais Volodia avait toujours le pas sautillant. En toute confiance, il suivit sa nouvelle guide. De toute façon, il était du genre à suivre à peu près n'importe qui. Après tout, jusqu'à présent son inconscience ne l'avait jamais plongé dans de - trop - mauvaises situations.
Merci, hein. Si je réussis à arriver à l'heure, je te revaudrai ça en Patacitrouilles.,,
Ça lui paraissait un honnête paiement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Hellen Oraval le 04.07.13 23:59

* C'est qu'il en arriverait presque à la faire culpabiliser avec sa bonne humeur contagieuse. Mais vu comme il l'avait pris de haut en venant lui demander son chemin, il n'aurait que ce qu'il avait mérité. Néanmoins elle continuait de se montrer totalement charmante avec lui, souriant et se demandant à quel coin de couloir elle allait le perdre. Le dédale aventureux pourrait être sympa... Ou la salle labyrinthe, ils devaient bien avoir un truc comme ça dans Poudlard non ? Vu la multitude de salles, elle trouverait forcément.

Elle regardait en coin le jeune Serpentard, l'observant de plus près pour une fois. Il n'avait rien d'un russe. En même temps elle n'en connaissait pas vraiment, mais elle les avait imaginé plutôt grand, costaux, un peu rustre et il n'en avait pas du tout l'air... Mais vu son nom de famille, il avait du prendre du côté anglais de la famille...

Payer en patacitrouille. Tssss.... Pas même des chocogrenouilles... Tout le monde savait qu'elle détestait la citrouille ! C'était de notoriété publique. Enfin, presque... Mais elle était sûre que Nickleby se moquait d'elle à la manière Serpentarde. Tout en finesse, en doutes, dont seuls les initiés pouvaient comprendre la moquerie. Ses derniers scrupules s'envolaient, elle ne se laisserait pas manipuler ou rire à ses dépends par un Serpentard. Elle rentrerait dans son jeu et elle l'y battrait. Usant de la bonne humeur communicative de Volodia elle lui retourna sur le même ton. *

- Ohh mais ce n'est pas nécessaire tu sais. Il n'y a pas de soucis. *Après une pause de quelques secondes elle demanda. * Quelles matières as-tu choisi pour tes ASPICs ?
avatar
Hellen Oraval

Messages : 226
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Invité le 05.07.13 12:55

Elle refusa les Patacitrouilles – sérieusement, qui refuse des Patacitrouilles ?! Un vieux dicton nord-coréen célèbre en Ossétie du Sud dit un truc du genre  « 호박을 좋아하지 않는 사람 조심 », ce qui signifie plus ou moins qu'il faut se méfier de qui n'aime pas les patacitrouilles. Bien évidemment Volodia ne connaissait pas ce sage proverbe. De toute façon il n'était ni ossète ni coréenophone.
Tant pis pour la Serdaigle, ça ferait plus de Patacitrouilles pour lui !
La question des ASPICs fit remonter en Volodia une ancienne vague d'hilarité. Il faut dire que les choix d'options dans cette école l'avaient laissé un peu perplexe. Il n'aurait sur dire, entre Étude des Moldus et Divination, ce qui l'avait le plus fait ricaner. Du coup, il s'était inscrit en divination. Malheureusement, son hyper-activité étant peu compatible avec l'atmosphère de silence contemplatif qui était supposée baigner la classe, on lui avait « suggéré » d'aller voir ailleurs.
J'ai option Soin aux Créatures magiques... Et c'est pas une réussite. La dernière fois j'ai failli me faire avaler la main par un... euh...,,
Comment ça s'appelait déjà ? Des deux mains, Volodia esquissa dans l'air la silhouette de la créature moche et gluante, mais la forme tracée ressemblait plus à un patatoïde non identifié qu'autre chose. Tant pis. En tout cas, vu son ton rieur, il n'avait pas l'air très traumatisé par l'idée d'avoir failli perdre une main.
Il ne s'étendit pas davantage sur ses choix de matières et retourna la question à sa gentille guide.
Et toi ? Qu'est-ce que tu étudies ?,,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Hellen Oraval le 08.07.13 22:59

* D'un pas rapide afin de ne pas être en retard pour son premier cours également, Hellen poursuivait son chemin dans les couloirs du château s'assurant régulièrement que Volodia la suivait. Si elle voulait le perdre, mieux valait faire ça bien et surtout quand elle l'aurait décidé, pas le perdre par accident. ><

Elle écouta soigneusement la réponse de Volodia et essaya d'imaginer quel animal il devait bien s'agir à partir de sa description et malgré toute sa bonne volonté elle dut s'avouer vaincue. Elle ne voyait pas du tout de quoi il parlait ! Mais cela ne semblait pas le traumatiser plus que cela alors elle se dit qu'il devait surement exagérer sur le danger et que tout au plus il avait du se faire mordre au doigt. Cela l'étonnait pas d'un Serpentard, ils étaient un peu cockney par fois...

Le retour de la question la fit sourire mais ne la surprit nullement. Après tout c'était un juste retour des choses alors posément elle répondit. *

- Potion, Enchantements, Soins au créatures magiques. Je suppose qu'on se retrouvera pour ce cours là certaines fois.

*Ce qui serait sans doute logique qu'ils aient certains des cours ensembles, après tout ils étaient dans la même année. *


HJ: Dsl d'avoir tant tardé Volodia. ^^
avatar
Hellen Oraval

Messages : 226
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Invité le 15.07.13 18:54

[ HJ : Pas de problème =) A mon tour de t'avoir fait attendre... J'en suis désolée ! J'ai dû monter à Paris et contrairement à ce qu'on m'avait laissé entendre, je n'avais pas de connexion sur place. Bref, problème réglé maintenant que je suis de retour ^^ ]


Volodia s'attendait à une énumération interminable de matières – après tout, s'il en croyait l'uniforme bleu, il avait affaire à une Serdaigle, et, c'est bien connu, les Serdaigle passent leur vie en cours... Ou aimeraient... Ou du moins, sont bons à ça. (Tandis que les Serpentards leur soutirent perfidement les réponses, huhuu. Enfin c'est juste ce que disent les clichés, hein.)
Quand la bleu & argent mentionna le cours de Soins aux Créatures magiques, il lui sourit comme si la perspective de la revoir était la nouvelle la plus enthousiasmante de la journée. (Ce qui, au fond, était vrai, dans la mesure où c'était aussi la première nouvelle du jour...)
 Ça se pourrait bien. ,,
Sauf que sa mémoire défaillante ne lui permit pas de se rappeler du jour où il avait ce cours-là. - Apprendre son emploi du temps était une occupation secondaire, dont il n'avait pas pris la peine avant décembre, l'année d'avant. Manque de bol, le second semestre et ses nouveaux emplois du temps débutaient quelques jours après... -
Bref. Pendant ce temps, ils continuaient à marcher, et Volodia, qui avait l'impression d'avoir marché des kilomètres depuis qu'il avait quitté sa salle commune ce matin, s'enquit gentiment :
 Est-ce que c'est encore loin ?  ,,
Gentiment, oui, parce qu'il ne voulait surtout pas que la demoiselle croie que sa compagnie le gonflait. Les gens sont si susceptibles de nos jours, Volodia en faisait les frais trop souvent à son goût.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Hellen Oraval le 16.07.13 9:57

* Hellen continuait d'avancer et la jonction qu'elle attendait se présenta enfin. Et bien voilàààààà... Juste au même moment raisonnait la question de Volodia, encore loin encore ? Mais non ! C'était juste là. *

- Non, on y arrive. Je te laisserai au bout de ce couloir là. * Du bout de la main elle lui montrait la fin de leur parcours qui n'était plus qu'à quelques mètres. * Et tu n'auras qu'à prendre 1 fois à gauche puis deux fois à droite et cela sera la 2eme porte sur ta droite.

* Expliqua-t-elle en arrivant justement à la fin de ce fameux couloir.  Elle s'arrêta au croisement pour se tourner vers Volodia et avec son plus joli sourire confirma. *

- Je dois te laisser ici si je ne veux pas être en retard pour mon premier cours. 1 fois à gauche puis deux fois à droite et 2nde porte sur ta droite. Tu t'en souviendras ?

* Il ne devait pas être si bête quand même... Il y avait peu à retenir. De toute façon elle ne pouvait pas aller avec lui, elle allait déjà devoir courir pour être à l'heure à son premier cours. *
avatar
Hellen Oraval

Messages : 226
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Invité le 19.07.13 13:45

Donc ils marchaient, ils marchaient - ce château n'en finissait plus, ma parole ! -, puis la jeune fille s'arrêta. Volodia se concentra brièvement sur ses explications (oui, ça serait quand même pas très malin de faire comme d'habitude, les laisser entrer par une oreille et ressortir de l'autre).
Gauche, droite, droite, et la deuxième porte à droite. T'inquiète, je vais gérer !,, assura-t-il, ayant retrouvé confiance en ses possibilités d'atteindre sa classe à temps.
Volodia fit un grand sourire à sa guide pour lui faire partager sa reconnaissance.
Tu es sûre que tu n'es toujours pas intéressée par mes Patacitrouilles ? Je te dois bien ça !,,
Il ne voyait pas trop d'autres moyens d'exprimer sa gratitude. Mais bon, le temps commençait à presser. Il allait la faire arriver elle aussi en retard, la pauvre.
Merci, en tout cas. A une prochaine fois sûrement !,,
Sur ce, il se remit en route, tout seul. Une fois à gauche. Puis à droite. Encore à droite. Maintenant, compter deux portes...

[ On peut clôturer là-dessus si tu veux. A moins que tu aies des projets pour la suite ^^ ]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Hellen Oraval le 26.07.13 8:43

* Elle écouta Volodia répéter les indications qu'elle lui donnait. Bon au moins il avait un peu de mémoire et d'esprit. Il était capable de répéter comme un perroquet et de mémoriser de courtes indications. Les Serpentards progressaient en fin de compte.

De la main et d'un aimaible sourire elle refusa une nouvelle fois les patacitrouilles, c'était gentil mais pas nécessaire. Cela serait un comble qu'elle lui fasse payer sa propre blague en sucrerie. Elle ne poussait pas le vice jusque là, elle ne voulait que jouer un petit tour à ce Serpentard arrogant qui l'avait pris de haut. Genre elle n'avait que ça à faire, servir de guide touristique. Il ne lui avait même pas demandé si cela la dérangeait ! Bon ce n'était pas très malin de faire ça au seul Serpentard qui semblait amical mais c'était pour toutes les années où elle s'était faite menée en bateau par les verts et argents et de manière beaucoup moins gentille. La revanche était un plat qui se mangeait froid ! Et puis elle l'envoyait vers la salle de musique, rien de bien méchant, elle aurait pu le perdre dans le dédale aventureux en espérant ne plus l'en voir sortir. Non, elle restait bien gentille en comparaison. Et puis, il était temps de se dire au revoir, elle ne voulait pas être en retard. Avec un grand sourire qui se crispa légèrement au milieu de sa phrase, elle lui assura.  *

- Mais je t'en prie ! Tu sais ce que c'est, quand une fooooolle envie d'aider les autres nous prends, il faut le faire !

* Elle lui fit un signe de main pour lui dire au revoir en partant dans la direction opposée. C'était pas tout ça mais elle allait être en retard pour son cours d'enchantement elle ! Oui, le comble était qu'elle avait le même cours ce matin là.  *


HJ : Nan t'en fais pas, j'ai arrangé une suite avec mon frère pour qu'il te ramène dans le droit chemin. ^^ C'était prévu dès le départ. Puis Hellen a été odieuse avec Volodia j'ai bien l'intention de l'embarasser plus tard à ce sujet. ^^
avatar
Hellen Oraval

Messages : 226
Date d'inscription : 14/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Invité le 12.08.13 19:23

Deuxième porte à droite, donc.
Volodia marqua une petite pause devant la porte fermée – mauvais signe, le cours avait commencé. Il attendit deux-trois secondes, le temps de se racler la gorge et de préparer son air contrit pour attendrir le prof. Histoire de convaincre ce dernier de ne pas le virer, ni d'enlever trop de points à Serpentard.
Allez, c'est parti. Il ouvrit la porte, entama immédiatement son discours :
Bonjour, excusez-moi du retard, il semblerait que je me sois... ,,
...Perdu.
C'était bien le cas de le dire. Puisqu'en lieu et place du cours de Sortilèges, se trouvait... Euh, quoi au juste ? Une ou deux guitares, des pupitres, un piano... Un piano, nom d'un Botruc ! Alors que Volodia s'attendait à faire face à la trentaine de regards des élèves et du prof réprobateur, il n'avait devant lui qu'une bande éclectique d'instruments de musique. Soit on avait métamorphosé toute sa classe, soit il y avait sérieusement erreur sur la destination.
Okay, il renonçait officiellement à aller en Sortilèges ce matin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Alexandre Oraval le 14.08.13 17:59

* Exan était en train de remballer sa guitare pour se rendre à son premier cours, à la bourre pour changer. Bahhh il ferait un beau sourire à sa prof, une bouille d'ange et ça passerait. Il était dans le coin en train de refermer son étui quand la porte s'ouvrit et qu'un Serpentard entra l'air ennuyé. Il chargea sa guitare sur son dos. Il débita une phrase qu'il n'acheva pas. Secourable, Exan lui proposa pour finir en avançant dans la pièce pour être vu. *

- ...Trompé ?

* En tout cas il avait l'air bien perdu. Il lui fit signe de venir avec lui pour sortir de la pièce en lui demandant. *

- T'étais sensé atterrir où ?

* Il avait intérêt à hâter le pas pour ne pas être en retard en sortilège, sa sœur allait encore râler qu'il se faisait remarquer et que cela rejaillissait sur elle. Blablabla... Il vérifia que Volodia le suivait bien, histoire de ne pas le perdre encore plus. D'ailleurs il ne s'était même pas présenté et n'avait pas demandé son nom au garçon. *
avatar
Alexandre Oraval

Messages : 161
Date d'inscription : 13/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Invité le 21.08.13 14:32

Bref. Une salle de musique. Des instruments, des partitions, et, ho, quelqu'un. Un Poufsouffle que Volodia suivit lorsqu'il sortit de la salle - après tout le Serpentard n'avait pas franchement d'autre choix, il n'allait pas camper là non plus ! Surtout vu ses capacités en musique. Qui se limitaient à, éventuellement, jouer du triangle.
En salle de Sortilèges...,,  maugréa Volodia, un soupçon de désespoir venant atténuer sa légendaire bonne humeur.
Gauche, droite, droite, deuxième porte à droite... Par Merlin, il était sûr de lui cette fois ! Mais quelque chose avait loupé, vraisemblablement.
... Mais faut croire qu'elle me fuit délibérément.,,
Bien sûr que c'était la faute de la salle ! (Sans parler des escaliers mouvants.)
Ou que je souffre d'une sévère atrophie du sens de l'orientation,, reprit Volodia avec plus de réalisme quant à ses (in)capacités.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Alexandre Oraval le 21.08.13 15:53

- T'inquiète ! Ca ne peut pas être pire que ma soeur aînée ! Elle a un sens de l'orientation aussi développé que le QI d'une fougère ! *S'exclafa joyeusement Exan après avoir posé son bras sur les épaules de Volodia et de tapoter en guise de réconfort.

Pour reprendre sa marche normalement il le retira rapidement néanmoins et annonça au jeune Serpentard. *

- C'est ton jour de chance, j'ai justement sortilège en premier cours ! Suis-moi.

* Le ton jovial de Exan était là pour incliner le jeune homme à le suivre sans apréhension. Il avait effectivement Sortilège en premier cours ce matin avec sa soeur qui allait encore raler qu'il était en retard. Dur d'avoir deux Oraval dans la même salle et qu'un soit à l'heure et pas l'autre... Mais il s'en fichait, sa soeur n'allait pas se faire un sang pris à cause de ça, elle n'avait qu'à se détendre un peu... Il était néanmoins curieux. Comment un grand gaillards comme lui pouvait encore se perdre dans les couloirs ? Il était en 6ème année que diable ! Ses mains dans les poches après avoir rajusté son sac en bandouillère, il lui demanda. *

- Et si tu me racontais comment tu es arrivé à la salle de musique au lieu de Sortilège ?
avatar
Alexandre Oraval

Messages : 161
Date d'inscription : 13/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est toujours la faute des escaliers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum